Possibilités d'emploi
Questionnaire d’autoévaluation pour l’autorisation de sécurité

L'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) a la responsabilité de fournir des services frontaliers intégrés à l'appui des priorités liées à la sécurité nationale et à la sécurité publique et de faciliter la libre circulation des personnes et des marchandises au Canada.

Pour remplir cette mission, les employés de l'ASFC doivent adhérer au Code de conduite de l'ASFC et à ses valeurs de respect, d'intégrité et de professionnalisme. Ils sont honnêtes, intègres et dignes de confiance. L'ASFC évalue attentivement l'intégrité des nouveaux postulants et des employés actuels concernant les risques pour la sécurité.

La supercherie, la malhonnêteté ou la non-divulgation dans toute partie de la demande et du processus d'enquête de sécurité donnera probablement lieu à votre disqualification dans le processus de recrutement et/ou pour tout emploi éventuel à l'ASFC.

Pourquoi dois-je obtenir une autorisation de sécurité?

En raison du rôle d'application de la loi de l'ASFC et de la nature délicate des renseignements et des biens auxquels les employés ont accès, les candidats doivent être en mesure d'obtenir une autorisation de sécurité équivalente au niveau de classification du bien auquel ils auront accès. Tous les employés doivent obtenir une cote de fiabilité, en se prêtant à un examen qui évalue le risque d'une personne pour l'organisation. D'autres employés, par exemple (agents des services frontaliers) doivent obtenir une cote de sécurité plus élevée de niveau secret ou très secret, qui évalue le risque pour le Canada. Le processus d'enquête de sécurité complet aide à minimiser les risques pour la sécurité et à préserver l'intégrité du programme.

Quel est le processus pour obtenir une autorisation de sécurité?

Un candidat donne son approbation écrite sur des formulaires de demande pour l'ASFC et ses organismes partenaires, la Gendarmerie royale du Canada et le Service canadien du renseignement de sécurité, pour mener des vérifications relatives à l'application de la loi et à la sécurité. Le candidat consent également à la vérification de l'emploi, des qualifications et des références, des voyages à l'étranger et du crédit. En plus de ces vérifications, le candidat passe une entrevue face à face sur l'intégrité. Le processus complet est conçu pour effectuer une évaluation globale de l'honnêteté, de l'intégrité, de la fiabilité et de la loyauté d'une personne à l'égard du Canada.

J'ai été déclaré coupable d'une infraction criminelle. Puis-je faire une demande?

Oui, vous pouvez encore faire une demande. Les demandes comportant des cas de condamnation criminelle sont évaluées au cas par cas. Le processus d'enquête de sécurité détermine si vous avez commis des crimes indiquant un risque inacceptable relativement aux tâches à effectuer, tout en confirmant votre honnêteté, votre intégrité et votre fiabilité. Il s'agit d'une partie du processus pour obtenir une cote de fiabilité de l'ASFC, qui est la base pour obtenir une cote de sécurité de niveau secret ou très secret.

Mon mode de vie peut ne pas être propice aux valeurs et à l'éthique de la communauté de l'application de la loi. Puis-je faire une demande?

Oui, vous pouvez encore faire une demande. Votre situation sera analysée afin de déterminer le niveau de risque que vous présentez pour l'Agence. Cependant, si vous participez actuellement ou avez participé récemment à des activités criminelles, y compris l'usage de drogues illégales et l'association avec des criminels, la probabilité que vous obteniez une cote de sécurité serait grandement réduite. Une évaluation globale de vos circonstances personnelles, y compris du risque qu'elle peut présenter relativement aux tâches à effectuer, devra être faite avant de prendre la décision finale.  Également, si vous êtes malhonnête à tout moment au cours du processus d'enquête et d'autorisation de sécurité, la probabilité que vous obteniez une cote de sécurité serait également grandement réduite.

J'ai fait faillite il y a plusieurs années.  Puis-je faire une demande?

Oui, vous pouvez encore faire une demande. Votre situation sera analysée afin de déterminer le niveau de risque que vous présentez pour l'ASFC, s'il y a lieu. Il s'agit d'une partie du processus pour obtenir une cote de fiabilité de l'ASFC, qui est la base pour obtenir une cote de sécurité de niveau secret ou très secret. Les vérifications du crédit sont incluses dans le processus d'enquête de sécurité, en raison du  rôle d'application de la loi et de la nature délicate des renseignements et des biens de l'ASFC. Elles visent également à minimiser les risques potentiels pour la sécurité et à préserver l'intégrité du programme. 

Que va-t-il arriver si ma demande d'autorisation de sécurité est refusée?

Si vous n'obtenez pas la cote de sécurité au niveau requis, vous serez retiré du processus de sélection et ne pourrez pas faire une nouvelle demande avant deux (2) ans. Des mécanismes de recours sont à votre disposition en réponse à une décision négative, comme un examen par la Commission canadienne sur les droits de la personne, la Section de première instance de la Cour fédérale ou le Comité de surveillance des activités de renseignement de sécurité. De plus, la décision de l'ASFC de vous refuser une autorisation de sécurité peut être communiquée sur demande à un autre ministère dans le cadre d'un processus de recrutement ou d'enquête de sécurité. 

Date de modification :