L'ASFC accueille les Jeux de 2015

L'ASFC accueille les Jeux de 2015

2016-03-16
Un regard rétrospectif des réalisations de l'ASFC avant et pendant les Jeux panaméricains et parapanaméricains de 2015 à Toronto. La plupart de la vidéo a été tournée sur place à l'aéroport international Pearson et elle inclut des commentaires et des observations d'employés ayant travaillé à la préparation et aux opérations des Jeux.

Transcription

Vues aériennes de Toronto.

Un avion atterrit à l'aéroport international Pearson de Toronto.

Des athlètes des Jeux panaméricains et des Jeux parapanaméricains attendent pour entrer au Canada.

Des athlètes des Jeux panaméricains du Chili interagissent avec un agent des services frontaliers alors qu'ils attendent pour entrer au Canada.

Larry Hoffberg : C'est le plus grand événement jamais accueilli à Toronto.

Larry Hoffberg, de la RGT, chef des opérations à l'aéroport international Pearson de Toronto pour les Opérations des voyageurs, parle à la caméra.

Un graphique des Jeux panaméricains et des Jeux parapanaméricains de Toronto 2015 sur un écran de télévision dans l'aéroport.

Une photo de la mascotte des Jeux panaméricains et des Jeux parapanaméricains de Toronto 2015 en compagnie d'enfants.

Des athlètes des Jeux panaméricains dans un escalier mécanique à l'aéroport international Pearson de Toronto.

Larry Hoffberg : Je m'appelle Larry Hoffberg, chef des Opérations passagers à l'aéroport Pearson, et je suis en charge des activités pour les Jeux panaméricains ici à l'aéroport.

Nadia Descollines, de la RGT, agente des services frontaliers, parle à la caméra.

Nadia Descollines : Ici à l'aréoport de Toronto Pearson ont est le plus gros au Canada aéroport donc on a deux différents aérogares.

Paul Samson, de la RGT, surintendant, parle à la caméra.

Des athlètes des Jeux panaméricains et des Jeux parapanaméricains attendent leur accréditation.

Paul Samson : En ce moment, avec les Jeux panaméricains, c'est très occupé.

Des athlètes des Jeux panaméricains et des Jeux parapanaméricains interagissent avec des agents des services frontaliers et leur présentent des documents.

Paul Samson : Les volumes sont certainement plus élevés qu'à l'habitude. Ça représente tout un défi en matière de langue et de culture, mais c'est aussi très intéressant. Nous rencontrons des gens qui viennent de partout dans le monde.

Matthew Forrest, de la RGT, surintendant, parle à la caméra.

Un aéronef circulant sur le tarmac.

Matthew Forrest : Les Jeux panaméricains et parapanaméricains ont eu un effet important sur les volumes de voyageurs ces deux derniers mois.

Des bagagistes déchargent des valises.

Larry Hoffberg parle à la caméra.

Des athlètes des Jeux panaméricains et des Jeux parapanaméricains interagissent avec des agents des services frontaliers et leur présentent des documents.

Larry Hoffberg : En général, en juillet et en août, nous traitons plus d'un million de voyageurs par mois. En fait, le plus gros défi est surtout de recevoir des grands groupes de personnes à traiter en même temps.

Oliver Pereira, de la RGT, agent des services frontaliers, parle à la caméra.

Des files d'athlètes des Jeux parapanaméricains, y compris des athlètes ayant une déficience visuelle, attendent pour entrer au Canada.

Des athlètes des Jeux panaméricains et des Jeux parapanaméricains attendent leurs bagages aux carrousels, y compris les fauteuils roulants.

Des athlètes des Jeux parapanaméricains se déplaçant en fauteuils roulants arrivent au Canada.

Oliver Pereira : Nous sommes habitués à traiter des volumes importants, mais quand il s'agit de grands événements internationaux, il faut s'occuper des formalités pour un grand nombre de personnes simultanément. Nous faisons de notre mieux pour que les gens puissent rester ensemble et que tout se passe le mieux possible.

Une file d'athlètes des Jeux parapanaméricains se déplaçant en fauteuils roulants attendent leur accréditation.

Raymond Bédard, Administration centrale, directeur exécutif, Direction des opérations frontalières, parle à la caméra.

Raymond Bédard : Le rôle de l'Administration centrale était de coordonner, de planifier et de gérer. Ça inclut un tas de choses incluant la coopération, puis la consultation avec d'autres départements et d'autres agences qui étaient très importants — une activité clé pour le succès des Jeux.

Des athlètes des Jeux panaméricains et des Jeux parapanaméricains interagissent avec des agents des services frontaliers et leur présentent des documents.

Raymond Bédard : On a commencé la planification en 2008, il y a à peu près sept ans.

Des athlètes des Jeux parapanaméricains attendent leurs bagages aux carrousels.

Raymond Bédard à l'écran.

Des bénévoles des Jeux de Toronto 2015 aident des athlètes des Jeux panaméricains et des Jeux parapanaméricains avec leur accréditation.

Raymond Bédard : Mais depuis 2012, on a établi des réunions régulières et des équipes de planification spéciales dans les régions du Grand Toronto puis du Sud de l'Ontario. On a aussi commencé à nous réunir avec le comité organisateur des Jeux de 2015.

Des athlètes des Jeux panaméricains et des Jeux parapanaméricains interagissent avec des agents des services frontaliers et leur présentent des documents.

Raymond Bédard : On a continué à rencontrer le comité chaque semaine jusqu'en 2015, et aussi pendant les Jeux.

Le logo des Jeux parapanaméricains est visible sur l'épaule des athlètes.

Un panneau des Jeux panaméricains et des Jeux parapanaméricains de Toronto 2015.

Larry Hoffberg parle à la caméra.

Des athlètes des Jeux panaméricains et des Jeux parapanaméricains quittent la zone de contrôle de l'aéroport avec leurs bagages.

Larry Hoffberg : Ici aux Opérations passagers, les préparatifs ont commencé il y a un peu plus de deux ans.

Des agents des services frontaliers parlent avec un organisateur des Jeux de Toronto 2015.

Larry Hoffberg : Il y a eu beaucoup de communications, de réunions et d'appels téléphoniques avec chacun des organismes.

Des agents des services frontaliers aident des athlètes des Jeux panaméricains et des Jeux parapanaméricains avec leur accréditation.

Des bénévoles des Jeux de Toronto 2015 aident des athlètes des Jeux panaméricains et des Jeux parapanaméricains avec leur accréditation.

Larry Hoffberg : Nous collaborons avec la PPO, la GRC, le comité d'organisation Toronto 2015, bien sûr, et l'Autorité aéroportuaire du Grand Toronto, qui exploite l'aéroport.

Larry Hoffberg à la caméra.

Des athlètes des Jeux parapanaméricains attendent leurs bagages aux carrousels.

Des voyageurs attendent et récupèrent leurs bagages aux carrousels.

Des particuliers attendent des voyageurs à l'extérieur de la zone d'arrivée.

Larry Hoffberg : Nous unissons nos efforts de façon coordonnée pour nous assurer que tous les voyageurs qui arrivent à l'aéroport, non seulement la grande famille des Jeux panaméricains, mais aussi tous les autres voyageurs, vivent une bonne expérience.

Nicole Franklin, de la RGT, agente des services frontaliers, parle à la caméra.

Des voyageurs descendent un escalier mécanique dans la zone de récupération des bagages.

Des voyageurs attendent pour entrer au Canada.

Des athlètes des Jeux panaméricains et des Jeux parapanaméricains se dirigent vers la zone de récupération des bagages.

Des athlètes des Jeux panaméricains et des Jeux parapanaméricains attendent leurs bagages aux carrousels.

Nicole Franklin : Les Jeux de 2015 sont l'occasion idéale de montrer que nous sommes une ville de calibre international et que nous pouvons accueillir la foule de voyageurs à nos portes, et traiter tous les enjeux de sécurité associés aux métropoles et aux aéroports de classe mondiale.

Amir Talati, de la RGT, agent des services frontaliers, parle à la caméra.

Des files d'athlètes des Jeux panaméricains et des Jeux parapanaméricains attendent pour entrer au Canada.

Amir Talati : C'était extraordinaire de rencontrer des gens et des athlètes des quatre coins du monde, et d'être les premiers à les accueillir. C'était une grande source de fierté.

Dawn Tedford, de la RGT, agente des services frontaliers, parle à la caméra.

Des athlètes des Jeux panaméricains et des Jeux parapanaméricains interagissent avec des agents des services frontaliers et leur présentent des documents.

Dawn Tedford : Je suis fière de voir tant de gens. Ils vont pouvoir découvrir notre ville, et ça me fait plaisir de leur en parler.

Des agents des services frontaliers inspectent des bagages déchargés d'un avion.

Des athlètes des Jeux panaméricains et des Jeux parapanaméricains transportant des piles de bagages.

Larry Hoffberg : Il y a de 25 à 30 personnes de plus qui travaillent aux Opérations passagers, et nous pouvons compter sur d'autres employés au bureau régional et à l'Administration centrale.

Un maître-chien des services frontaliers et un chien inspectent des fauteuils roulants.

Larry Hoffberg : Le défi est donc d'avoir des communications efficaces et de composer avec la dynamique de l'organisation et de l'aéroport, où tout peut changer en un rien de temps.

Raymond Bédard à l'écran.

Raymond Bédard : En ce qui concerne l'Administration centrale, toutes les directions générales ont joué un rôle très important; assurer que les Jeux soient un grand succès.

Avions sur le tarmac.

Des athlètes des Jeux panaméricains et des Jeux parapanaméricains interagissent avec des agents des services frontaliers et leur présentent des documents.

Raymond Bédard : Par exemple, le Centre national du ciblage et l'équipe de filtrage de la sécurité nationale ont aidé à vérifier au-dessus de 36 000 demandes de cartes d'accréditation. Et ceci, à l'intérieur d'une période de trois à quatre mois.

Matthew Forrest à l'écran.

Des athlètes des Jeux panaméricains et des Jeux parapanaméricains interagissent avec un agent des services frontaliers.

Matthew Forrest : L'unité dont je suis responsable actuellement s'occupe de la formation pour tous nos agents des services frontaliers, environ 700 personnes.

Nadia Descollines à l'écran.

Des athlètes des Jeux panaméricains et des Jeux parapanaméricains interagissent avec un agent des services frontaliers et leur présentent des documents.

Nadia Descollines : Tous les agents basé ici là à l'aéroport de Toronto ont eu un atelier spécial pour nous permettre de nous sensibiliser aux différentes cultures, aux choses qui fallait plus attention par rapport aux athlètes, pour nous permettre à la fois faire notre travail pour protéger le pays bien sûr. Mais à la fois faciliter l'entré au pays de ces gens-là qui dans le fond viennent participer aux compétitions sportives.

Nadia Descollines à l'écran.

Nadia Descollines : Il y a aussi également eu de la formation en-ligne qui était complémentaire à l'atelier en personne en classe.

Stephano Luciani, de la RGT, agent des services frontaliers, parle à la caméra.

Des athlètes des Jeux panaméricains et des Jeux parapanaméricains qui font la file pour entrer au Canada.

Stephano Luciani : Les Jeux sont un immense succès pour Toronto et le Canada, et je suis très fier d'y contribuer.

Cynthia Hsing, de la RGT, agente des services frontaliers, parle à la caméra.

Cynthia Hsing :Toutes les équipes sont tellement excitées de venir ici, de visiter une nouvelle ville, et d'avoir la chance de faire honneur à leur pays pendant les compétitions.

Des athlètes des Jeux panaméricains et des Jeux parapanaméricains interagissent avec des agents des services frontaliers et leur présentent des documents.

Raymond Bédard à l'écran.

Raymond Bédard : Je n'ai jamais eu de la difficulté — il n'y a personne qui a eu de la difficulté à motiver les agents et le personnel. Tout le monde voulait faire une bonne job, tout le monde voulait bien faire, tout le monde voulait que le Canada paraisse bien lors des Jeux. C'était un grand succès dans ce sens-là — dans tous les sens finalement. Les gens étaient contents d'y participer. Moi, j'étais content de participer.

Des athlètes des Jeux panaméricains et des Jeux parapanaméricains interagissent avec des agents des services frontaliers et leur présentent des documents.

Raymond Bédard : Et je pense que les gens vont se souvenir de leur expérience pour longtemps.

Aéronef sur la piste.

Vue aérienne de Toronto la nuit.

© Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par le Ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, 2015.

Canada.

Date de modification :