Agence des services frontaliers du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

CANPASS - Aéronefs privés

Vous rendez-vous souvent directement au Canada à partir des États-Unis à bord d'un petit aéronef privé? Si c'est le cas, le programme CANPASS – Aéronefs privés pourrait vous intéresser!

Le programme CANPASS – Aéronefs privés facilite les formalités douanières pour les aéronefs privés qui transportent un maximum de 15 personnes (cela inclut l'équipage) et qui se rendent au Canada à partir des États-Unis. Il permet aux participants d'avoir accès à un plus grand nombre d'aéroports et offre un traitement douanier accéléré aux voyageurs à faible risque et préautorisés.

Nota : La participation au programme CANPASS – Aéronefs privés n'est valable que pour les voyages à destination du Canada.

Au sujet de CANPASS – Aéronefs privés

Avantages

Si vous êtes inscrit au programme CANPASS – Aéronefs privés, vous bénéficierez d'un passage plus rapide à la frontière. De plus, votre aéronef pourra :

  • atterrir à n'importe quel aéroport d'entrée (AOE) au Canada;
  • atterrir à un AOE lorsqu'il est ouvert pour les atterrissages, indépendamment des heures d'ouverture du bureau local de l'ASFC;
  • atterrir à un aéroport réservé au programme CANPASS, qui est peut-être situé plus près de votre destination;
  • se rendre à sa destination finale sans que le pilote ait à rappeler l'ASFC après l'atterrissage si aucun agent de l'ASFC n'attend l'aéronef à l'heure d'arrivée déclarée.

Admissibilité

Pour être admissible à CANPASS – Aéronefs privés, vous devez satisfaire aux critères suivants :

  • être citoyen ou résident permanent du Canada ou des États-Unis et avoir vécu tout le temps au Canada et/ou aux États-Unis au cours des trois dernières années;
  • être admissible au Canada en vertu des lois d'immigration applicables;
  • avoir fourni des renseignements véridiques et exacts dans la demande;
  • ne pas avoir été reconnu coupable d'une infraction criminelle pour laquelle un pardon ou une réhabilitation n'ont pas été accordés;
  • ne pas avoir fait l'objet d'une saisie douanière au cours des cinq dernières années;
  • ne pas avoir enfreint la législation des douanes ou de l'immigration.

Utilisation de CANPASS – Aéronefs privés

Manière dont fonctionne CANPASS – Aéronefs privés

Les aéronefs privés qui satisfont aux exigences du programme CANPASS – Aéronefs privés peuvent se poser à n'importe quel aéroport d'entrée en tout temps où ce dernier est ouvert, indépendamment des heures d'ouverture du bureau local de l'ASFC. L'aéronef peut également se poser à un aéroport réservé au programme CANPASS.

Le pilote est responsable de l'aéronef et c'est lui qui doit déclarer tous les passagers et leurs marchandises se trouvant à bord. Il lui incombe de transmettre les renseignements le concernant et ceux qui concernent son équipage et ses passagers à un centre de déclaration par téléphone (CDT) en composant le 1-888-CANPASS (1-888-226-7277) au moins 2 heures, mais pas plus de 48 heures, avant l'heure d'arrivée prévue de l'aéronef au Canada.

Le CDT permet aux personnes qui entrent au Canada à bord d'un aéronef d'entreprise, d'un aéronef privé ou d'un bateau privé de signaler leur arrivée et de faire leur déclaration par téléphone à l'ASFC.

Où téléphoner

La ligne sans frais 1-888-CANPASS (1-888-226-7277) n'est disponible qu'au Canada et aux États-Unis. Si un vol provient d'un endroit autre que le Canada et les États-Unis, le numéro 1‑888 n'est pas disponible et le pilote doit téléphoner directement au CDT (des frais d'interurbain peuvent s'appliquer).

CDT pour tout le Canada
Hamilton (Ont.)
Téléphone : 905-679-2073
Télécopieur : 905-679-6877

Responsabilités du pilote

Pour pouvoir bénéficier des privilèges du programme CANPASS – Aéronefs privés, le pilote doit veiller à ce que l'aéronef ne transporte pas plus de 15 personnes (cela inclut l'équipage). En outre, il ne peut pas facturer aux passagers des frais de passage lorsqu'il utilise les privilèges relatifs au programme CANPASS.

Le pilote doit s'assurer que tous les passagers sont munis des documents de voyage appropriés pour entrer au Canada. Il doit téléphoner au CDT au moins 2 heures, mais pas plus de 48 heures, avant l'heure d'arrivée prévue de l'aéronef au Canada.

Lors de ce premier appel téléphonique au CDT, le pilote doit fournir les renseignements suivants à l'ASFC :

  • l'heure d'arrivée prévue (HAP);
  • le numéro d'immatriculation ou le suffixe numérique de l'aéronef;
  • le nom au complet, la date de naissance et la citoyenneté de toutes les personnes à bord;
  • les renseignements relatifs aux passeports et aux visas des passagers (cela inclut l'équipage), s'il y a lieu;
  • la destination, le but du voyage et la durée du séjour au Canada des non-résidents;
  • le lieu d'atterrissage (il doit s'agir d'un aéroport d'entrée désigné ou d'un aéroport réservé au programme CANPASS);
  • la durée de l'absence de chacun des passagers qui est un résident du Canada de retour au pays;
  • une déclaration de toutes les marchandises importées, y compris les armes à feu et autres armes;
  • une déclaration de toutes les espèces et/ou effets dont le montant total équivaut à 10 000 $CAN ou plus;
  • pour les résidents du Canada de retour au pays, un rapport de toutes les réparations ou modifications effectuées à des marchandises (cela inclut l'aéronef) pendant le séjour à l'extérieur du Canada.

Nota : Si l'HAP change de plus de 30 minutes ou s'il y a des changements concernant le point d'arrivée, la liste des passagers ou les déclarations de ces derniers, le pilote doit en aviser le CDT avant l'arrivée au Canada.

Le pilote doit demeurer au point d'arrivée jusqu'à ce que l'HAP déclarée au CDT soit passée.
Il n'a pas besoin de faire un second appel au CDT. Si aucun agent n'attend l'aéronef lorsque ce dernier arrive à l'HAP déclarée ou à l'heure d'arrivée réelle, selon la plus tardive de ces deux heures, l'aéronef peut se rendre à sa destination finale où les passagers pourront descendre.

En plus de ce qui précède, la personne responsable du moyen de transport est assujettie aux obligations suivantes :

  • elle doit s'assurer que toutes les personnes qui entrent au Canada à bord de l'aéronef ont à porter de la main tous les documents de voyage requis par la loi, c.-à-d. un passeport, un visa ou tout autre document réglementaire;
  • elle sera tenue responsable des mesures à prendre pour le renvoi de tout passager non admissible au Canada et devra assumer tous les frais administratifs et médicaux connexes.

Nota : Toute infraction à la loi peut entraîner la rétention, la saisie ou la confiscation du moyen de transport ou donner lieu à des poursuites au criminel, à des sanctions pécuniaires ou à l'emprisonnement.

Voyager avec des non-participants

Toutes les personnes se trouvant à bord de l'aéronef doivent être des participants au programme CANPASS. S'il y a à bord un voyageur qui ne l'est pas, le pilote doit suivre les procédures liées à la Déclaration par téléphone – Aviation générale.

La participation CANPASS d'une personne n'inclut pas les membres de sa famille immédiate ou de ses amis qui voyagent avec elle. Chaque personne se trouvant à bord de l'aéronef doit être inscrite au programme CANPASS – Aéronefs privés.

Déclaration des marchandises

Tous les voyageurs se trouvant à bord de l'aéronef doivent déclarer les marchandises personnelles qu'ils importent, y compris les armes à feu et les autres armes, et déclarer les espèces et/ou effets dont le montant total équivaut à 10 000 $CAN ou plus. Pour plus de renseignements, consultez la rubrique Déclaration des mouvements transfrontaliers des espèces. S'il y a des droits ou des taxes à payer, l'agent des services frontaliers en poste au CDT demandera l'adresse postale du voyageur, ainsi que le numéro de sa carte Visa ou MasterCard et la date d'expiration de cette dernière.

Le pilote est tenu de fournir à l'ASFC par téléphone les renseignements relatifs à chacune des personnes se trouvant à bord de l'aéronef, y compris les déclarations des marchandises, mais chaque personne est en fin de compte responsable de se conformer à la législation des douanes et de l'immigration.

Protection des renseignements personnels

Une fois qu'un demandeur a rempli et signé le formulaire de demande de participation CANPASS, il autorise l'ASFC à recueillir des renseignements personnels sur son compte, comme son nom, sa date de naissance, son adresse, sa citoyenneté, sa preuve de citoyenneté et son lieu de résidence.

Les renseignements serviront à vérifier les antécédents et ne seront pas communiqués à une tierce partie. Tous les renseignements sont conservés dans une base de données centrale sécurisée qui, à son tour, est protégée par diverses méthodes, dont des pare-feux. De plus, l'accès des employés aux renseignements sur les clients est contrôlé et surveillé.

Tous les renseignements personnels fournis sont protégés en vertu de la Loi sur la protection des renseignements personnels du Canada.

Mesures de sécurité

La participation au programme CANPASS – Aéronefs privés est réservée aux voyageurs préautorisés. Les demandeurs font l'objet d'un contrôle sécuritaire approfondi avant d'être inscrits. Chaque fois qu'un participant à CANPASS – Aéronefs privés entre au Canada, les renseignements relatifs à son adhésion sont comparés à ceux qui figurent dans les bases de données des douanes et de l'immigration afin de s'assurer qu'ils sont conformes aux règlements du programme. L'admissibilité de chaque participant est réévaluée chaque année.

Inscription à CANPASS – Aéronefs privés

Frais d'inscription/h3>

Les frais de traitement non remboursables sont de 40 $CAN pour chaque demandeur âgé de 18 ans ou plus. Il n'y a aucuns frais pour les personnes âgées de moins de 18 ans. Les paiements peuvent être faits par carte de crédit : Visa, MasterCard ou American Express. Il est possible aussi d'envoyer un chèque certifié ou un mandat en devises canadiennes fait à l'ordre du receveur général du Canada. Ne pas envoyer d'argent comptant.

Processus de demande de participation/h3>

Votre participation au programme est strictement volontaire. Les renseignements que vous fournissez servent à déterminer votre admissibilité. Si votre demande est acceptée, votre participation est valable pour cinq ans.

Si vous êtes âgé de moins de 18 ans, il faut aussi présenter un consentement écrit de la part d'un parent ou d'un tuteur légal.

Comment présenter une demande

  1. Remplissez et signez le formulaire de demande de participation CANPASS : formulaire E672.
  2. Envoyez à un centre de traitement canadien :
  3. Si elle est acceptée, votre demande sera traitée dans un délai d'environ quatre à six semaines.
  4. Les demandes qui sont incomplètes, ou qui ne comportent pas tous les documents nécessaires et les frais de traitement non remboursables, ne seront pas traitées. Le cas échéant, l'ASFC vous enverra une lettre vous demandant de transmettre les renseignements manquants.

Centres de traitement canadiens

Ouest du Canada
28 176th Street
Surrey BC  V3Z 9R9
Téléphone : 604-538-3689 ou 1-866-496-3987 (sans frais)

Ontario
6080 rue McLeod
C.P. 126
Niagara Falls ON  L2E 6T1
Téléphone : 905-371-1477 ou 1-800-842-7647 (sans frais)

Québec et région de l'Atlantique
400, place d'Youville
Montréal QC  H2Y 2C2
Téléphone : 514-350-6137

Preuve de citoyenneté ou de statut de résident permanent

Les demandeurs doivent fournir une preuve acceptable de citoyenneté ou de statut de résident permanent du Canada ou des États-Unis. Veuillez transmettre une photocopie des documents avec le formulaire de demande dûment rempli. Ces photocopies ne vous seront pas renvoyées.

Si vous êtes citoyen du Canada ou des États-Unis, fournissez l'un des documents suivants :

  • certificat de naissance et document d'identité avec photo;
  • passeport valide;
  • certificat ou carte de citoyenneté;
  • certificat de naturalisation;
  • déclaration de conservation de la citoyenneté canadienne;
  • certificat du statut d'Indien au Canada;
  • certificat d'enregistrement d'une naissance à l'étranger.

Si vous êtes résident permanent du Canada ou des États-Unis, fournissez l'un des documents suivants :

  • Canada
    • une carte valide de résident permanent du Canada;
    • une fiche relative au droit d'établissement – IMM 1000, aussi appelée « Confirmation de résidence permanente » – IMM 5292.
  • États-Unis
    • une carte valide de résident permanent des États-Unis.